Vous êtes ici

Photos historiques de l'échangeur Turcot

Travaux de construction de l’échangeur Turcot de 1965 à 1967

Inauguration le 25 avril 1967

  • Début des travaux de construction de l'échangeur Turcot à Montréal. 10 mai 1965
  • Début des travaux de construction de l'échangeur Turcot à Montréal. 10 mai 1965
  • Travaux de bétonnage des murs du tunnel ferroviaire (9 novembre 1965)
  • Vue générale du chantier, prise à partir de la rue Saint-Jacques. La rue Pullman apparaît au bas de la falaise (9 novembre 1965)
  • Mise en place de l’acier d’armature dans les coffrages des murs du tunnel ferroviaire (19 novembre 1965)
  • Travaux de bétonnage de la première section de la dalle du tunnel ferroviaire en condition hivernale (19 novembre 1965)
  • Vue de l’extrémité ouest du tunnel ferroviaire et des piliers de la bretelle de l’A-20 est vers l’A-15 sud (2 décembre 1965)
  • Partie sud du projet près du complexe récréatif Gadbois et enlignement de l’autoroute Décarie à construire au nord de la falaise Saint-Jacques (12 janvier 1966)
  • Vue générale du chantier au sud des voies de la Canadian National Railway Company. Au centre, le tunnel ferroviaire est en chantier à côté de la rue Notre-Dame (12 janvier 1966)
  • Construction d’un empattement dans le canal de Lachine. À cette époque, le canal était toujours en opération. Délaissé pour la Voie maritime du Saint-Laurent en novembre 1970, il ouvre de nouveau à la navigation de plaisance en 2002 (29 mars 1966)
  • Ensemble du chantier vu de la rue Saint-Jacques. La gare de triage Turcot est alors toujours en opération (29 mars 1966)
  • Chantier vu de l’ouest (25 avril 1966)
  • tunnel ferroviaire vu de l’est. Le montage des coffrages et de l’armature des bretelles requiert de hautes sections d’échafaudage (25 avril 1966)
  • Chantier vu de la rue Saint-Jacques. À gauche, l’armature des piles dépasse le hourdis inférieur et se retrouvera dans le caisson à construire (24 avril 1966)
  • Construction de caissons. Les ouvertures aménagées dans les hourdis supérieurs durant les travaux seront comblées dans une étape subséquente (26 mai 1966)
  • Armature des murs de soutènement des bretelles de l’A-20 est vers l’A-720 est et de l’A-20 est vers l’A-15 nord sort du sol (26 mai 1966)
  • Certaines bretelles s’appuient directement sur l’épaisse dalle du tunnel ferroviaire (26 mai 1966)
  • Vue sur des caissons, prise à partir de la rue Saint-Jacques. La hauteur des bretelles permettra de rejoindre l’amorce de l’autoroute Décarie au sommet de la falaise Saint-Jacques (26 mai 1966)
  • Vue de l’extrémité est du tunnel ferroviaire. Les petites piles répartissent le poids des bretelles sur le tunnel (29 juin 1966)
  • Coffrage des parapets d’un caisson. Les ouvriers retirent des sections de coffrage (29 juin 1966)
  • Coffrage des piliers des bretelles situées dans la partie nord de l’échangeur. L’armature d’une rare pile ronde dans son coffrage carré servira d’appui à l’A-15 nord, au-dessus et entre les voies en lien avec l’A- 720 (25 juillet 1966)
  • Construction de l'échangeur Turcot (2 août 1966)
  • Construction de bretelles situées dans la partie ouest de l’échangeur. La passerelle offre un plan de travail aux ouvriers qui bétonnent le hourdis inférieur de cette structure (25 juillet 1966)
  • Travaux de construction de l'échangeur Turcot à Montréal (8 août 1966)
  • Arrangement des voies ferrées et du chemin d’accès au piggy Back. À gauche, on aperçoit également l’antenne ferroviaire Turcot Holding qui dessert les entreprises du secteur (9 août 1966)
  • Vue générale de la partie sud du projet. Les piles et les chevêtres de l’A-15 qui bordent le canal de Lachine apparaissent au bas de la photo, tandis qu’on excave l’autoroute Décarie (9 août 1966)
  • Fausse charpente mise en place pour la construction d’une structure (26 septembre 1966)
  • Extrémité nord de la bretelle de l’A-15 sud. La jonction de chaque section de structures se présente comme une pile double qui correspond au joint d’expansion sur la chaussée (26 septembre 1966)
  • Vue générale des voies au nord du tunnel ferroviaire. À l’origine, les glissières de béton comportaient une cavité qui permettait d’y installer les tubes fluorescents pour éclairer la chaussée. (26 septembre 1966)
  • Vue générale des voies enjambant le tunnel ferroviaire. La construction du pont Saint-Jacques commence (11 novembre 1966)
  • Extrémité des voies situées dans la partie nord de l’échangeur. La rue Saint-Jacques a été déviée durant la construction du pont d’étagement (11 novembre 1966)
  • Phase II du projet. Les voies de services ferroviaires serpentent entre les piliers de l’A-15 pour rejoindre la gare de triage Turcot (11 novembre 1966)
  • Échangeur au complet vu de l’ouest. Les raccordements restent à compléter aux extrémités de l’échangeur Turcot, entre autres au-dessus du canal de Lachine (11 novembre 1966)
  • Chauffage d’un caisson. Afin de poursuivre les travaux en condition hivernale, des bâches sont installées pour couvrir et chauffer les espaces où le béton était coulé (17 décembre 1966)
  • Arrangement de piliers de l’A-720 ouest vers l’A-20 ouest (27 janvier 1967)
  • Mise en place du béton et de la protection. La poursuite des travaux en période hivernale a permis d’ouvrir l’échangeur Turcot à temps pour l’Expo 67 (28 février 1967)
  • Bretelles de l’A-15 sud vers l’A-720 est et de l’A-720 ouest vers l’A-15 nord. La bretelle de la rue Saint-Jacques vers l’A-720 en direction est sera construite dans une phase ultérieure (30 mars 1967)
  • L'échangeur Turcot au sud de l'autoroute Décarie, 1969 (crédit photo : Bibliothèque et archives nationales du Québec / Gabor Szilasi)
  • Échangeur Turcot, 1970 ((crédit photo : Bibliothèque et archives nationales du Québec / Gabor Szilasi)
  • Échangeur Turcot, 1970 ((crédit photo : Bibliothèque et archives nationales du Québec / Gabor Szilasi)
  • Vue du pont Saint-Jacques, 1971 (crédit photo : Bibliothèque et archives nationales du Québec / Gilles Langevin)
  • Ouverture officielle du tronçon Turcot à la hauteur de la rue Guy, 1972 (crédit photo : Bibliothèque et archives nationales du Québec / Adrien Hubert)
  • Ouverture officielle du tronçon Turcot à la hauteur de la rue Guy, 1972 (crédit photo : Bibliothèque et archives nationales du Québec / Adrien Hubert)
Haut de page