Janvier-Février 2020


​Le démantèlement présenté à l'émission Découverte

Le 19 janvier dernier, un reportage sur la planification et le déroulement du démantèlement des anciennes structures de l'échangeur Turcot a été présenté dans le cadre de l'émission Découverte, à Radio-Canada.

 IMG_1095_Web.jpgL'équipe de tournage de l'émission Découverte était présente lors du démantèlement de l'autoroute 15, en direction sud, au cœur de l'échangeur Turcot. Photo : MTQ

L'équipe de tournage de l'émission Découverte a assisté, entre autres, au démantèlement des plus hautes structures de l'échangeur Turcot, soit un tronçon de l'autoroute 15 situé à 30 mètres du sol. Démanteler un échangeur de cette hauteur en plein milieu bâti, entouré de nouvelles structures à protéger et d'une circulation ferroviaire à maintenir, c'est plutôt exceptionnel! Images spectaculaires à l'appui, le reportage montre l'ampleur de la tâche qui a été accomplie.

Pour saisir toute la complexité du processus, visionnez le reportage sur le site Web de Radio-Canada.

Retour vers le haut


Qu'arrive-t-il avec le marquage dans l'échangeur?

Plusieurs automobilistes ont remarqué que le marquage disparaît rapidement sur le réseau autoroutier dans le secteur du projet. Qu'est-ce qui explique ce phénomène?

 marquagePhotoweb.jpgLe marquage sur l'autoroute 15, en direction sud, est rafraîchi. Photo : KPH Turcot

À l'heure actuelle, de nombreuses configurations dans le secteur du projet sont encore temporaires. Les produits utilisés pour effectuer le marquage sont donc aussi temporaires puisque les lignes ne sont pas à leur emplacement définitif.

KPH Turcot procède régulièrement au marquage, mais les conditions climatiques font en sorte que les lignes s'effacent rapidement. Dès que la météo le permet et qu'il est possible de fermer les voies, les équipes procèdent à nouveau au marquage. Cependant, pour ce faire, la chaussée doit être sèche, propre et idéalement à une température ambiante au-dessus du point de congélation. Il s'agit de conditions difficiles à réunir en période hivernale.

Le Ministère et KPH Turcot poursuivent la recherche de solutions afin d'améliorer la situation. Les options pour indiquer les voies sont toutefois limitées. Il est, par exemple, impossible de baliser les voies autoroutières avec des bollards ou des cônes puisque cela empêcherait les changements de voies. L'utilisation de délinéateurs au sol est aussi déconseillée dans ce contexte. Ceux-ci se décolleraient très rapidement en raison de la température, de la chaussée mouillée et des opérations de déneigement. Cela entraînerait de la confusion supplémentaire, alors que les délinéateurs se retrouveraient un peu partout sur la chaussée. Il est à noter que le marquage permanent sera réalisé durant l'été 2020.

Malgré toutes les ouvertures réalisées au cours des derniers mois, le secteur Turcot demeure une zone de chantier. Le Ministère rappelle aux usagers de la route l'importance de respecter les limites de vitesse en vigueur, et ce, pour assurer la sécurité de tous.

Retour vers le haut


Fouilles archéologiques dans le secteur Turcot

Des fouilles archéologiques sont réalisées depuis quelques semaines dans deux secteurs du projet.

 200130_Archéologie_Web.jpgProtégés par un abri, les archéologues réalisent des fouilles dans le secteur de la rue Saint-Jacques, sous la route 136. Photo : Édith Martin

Le premier site est situé dans le secteur de la rue Saint-Jacques, sous la route 136. Deux murs qui appartiendraient à deux bâtiments, une cuve ainsi que différents artefacts ont été mis au jour. Il s'agit de vestiges de l'ancien village de Saint-Henri-des-Tanneries. Les découvertes sont donc dans la lignée de celles réalisées au cours des dernières années.

« La totalité de la rue sera refaite dans ce secteur, incluant les services publics, ce qui rend impossible la conservation en place des vestiges mis au jour à l'intérieur des zones d'excavation », explique Frank Rochefort, archéologue au Ministère. Il souligne toutefois que les artefacts retirés seront conservés, comme les autres artefacts découverts par le passé.

Il en est de même pour le deuxième site situé dans le secteur de la rue Saint-Patrick, près du pont au-dessus du canal de Lachine. Quatre bâtiments de type résidentiel y ont été trouvés. Trois seraient du 19e siècle et un du 20e siècle.

Retour vers le haut


Aménagement de la ruelle Cazelais et de l'allée des Tanneries

Du 4 au 13 février derniers, le Ministère a consulté les citoyens au sujet de l'aménagement de deux terrains situés dans le quartier Saint-Henri, soit la ruelle Cazelais et l'allée des Tanneries.

 carte CazelaisWeb.jpgCes deux terrains seront aménagés au cours de l'été 2020 et du printemps 2021. L'objectif de cette consultation était de recueillir les commentaires des citoyens habitant ou travaillant à proximité de ces terrains, afin de bonifier les concepts d'aménagement.

Une quarantaine de personnes se sont présentées lors de la porte ouverte qui a eu lieu le 4 février à la bibliothèque Saint-Henri et ont échangé avec les représentants du Ministère, de l'arrondissement Le Sud-Ouest et de la Ville de Montréal. Par ailleurs, 36 personnes ont répondu au questionnaire en ligne.

Graphiques consultation publique - Cazelais Tanneries-Web.jpgPlus de 85 % des répondants ont indiqué être satisfaits ou neutres par rapport au concept de la ruelle Cazelais, et 75 % ont indiqué être très satisfaits, satisfaits ou neutres par rapport à celui de l'allée des Tanneries.

Au cours des prochaines semaines, le Ministère va bonifier et finaliser les concepts en collaboration avec l'Arrondissement et la Ville. Les concepts finaux seront ensuite disponibles sur le site Web Turcot et présentés au prochain comité de bon voisinage du Sud-Ouest.

Retour vers le haut


Illumination du pont Saint-Jacques

Les travaux de mise en lumière du pont de la rue Saint-Jacques sont maintenant terminés. Dès le coucher du soleil, grâce à un système automatisé, l'architecture du pont est mise en valeur par 300 luminaires répartis sur le tablier, les 10 haubans et le mât de 55 mètres.

20200205_204309HD_Web.jpg Dès la noirceur, plus de 300 lumières illuminent le pont Saint-Jacques. Photo : WSP Canada

La conception de la mise en lumière du pont Saint-Jacques respecte le ciel étoilé. Le choix du positionnement des luminaires et l'ajout de visières ont été faits afin de réduire au minimum les débordements de lumière vers le ciel.

Les deux autres ponts signatures du projet, soit celui au-dessus du canal de Lachine et le pont d'étagement du boulevard de Sainte-Anne-de-Bellevue, feront aussi l'objet d'une illumination particulière.

Retour vers le haut


Comités de bon voisinage

Les derniers comités de bon voisinage ont eu lieu les 10 et 19 février derniers. Si vous n'avez pu y être, nous vous invitons à consulter les présentations pour avoir un aperçu des travaux à venir.

Nos prochains comités auront lieu à la fin mai ou au début juin. Tous les détails vous seront transmis dans notre prochain bulletin. Restez à l'affût!

Retour vers le haut


Entre deux diffusions du bulletin Turcot ou pour plus d'information sur les travaux en cours, nous vous invitons à consulter la section Travaux du site Web. Pour tout commentaire, toute question ou plainte, communiquez avec nous:

Par courriel : turcot.commentaires@transports.gouv.qc.ca 

Par téléphone : 514 873-1372